Charpente de garage : quelles techniques utiliser et réglementation ?

Vous avez le projet de construire un garage à côté de votre habitation. Vous aurez le choix du matériau, acier, aluminium ou bois, mais le type de toit, à une pente, deux pentes ou toit plat, doit être conforme aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune.

Quelle charpente pour un garage ?

Si la pente de toit d’un garage fait l’objet de règles d’urbanisme strictes qui varient selon les communes, vous êtes en principe libre de choisir le matériau de charpente. Les fabricants de garage proposent de nombreuses solutions en kit pour construire la charpente de son garage. Vous pouvez par exemple, opter pour une charpente en acier galvanisé que ce soit en couverture, bardage ou pour les travées. En effet, la galvanisation est une technique qui permet de recouvrir l’acier d’une couche de zinc afin de prévenir la corrosion. Celle-ci assure la longévité de votre abri voiture. Une autre technique de charpente consiste à utiliser des profilés d’aluminium laqués que l’on recouvre avec des panneaux de PVC alvéolaires. Vous pouvez aussi recourir à une charpente qui s’appuie sur des piliers maçonnés, ils peuvent être attenants à l’habitation. Un garage peut aussi être composé d’une ossature bois montée sur des poutres porteuses.

Une affaire de technique, sécurité et budget

Les solutions standards et vendues en kit permettent de construire une charpente de garage à un prix très abordable. Ces toits de garage sont souvent composés d’une double pente à 19°. On constate que les charpentes de garage jusqu’à 42° sont très abordables, au-delà les prix augmentent. Avant de vous lancer dans votre projet de construction de garage, il est indispensable de s’informer sur la réglementation des toitures dans votre commune. Il convient également de prendre en considération la situation d’exposition du garage. Le type de pente joue un rôle essentiel sur le plan de la technique et de la sécurité (en cas de vent, pluie ou neige)

Charpente de garage et règlementation locale

Quand on veut construire un garage, il est indispensable de s’informer au préalable sur la réglementation des pentes de toit et de couvertures en vigueur sur votre secteur géographique. Par exemple, dans certaines communes, les toits plats peuvent être interdits. Chaque zone géographique a ses problèmes règles. Les régions de vent imposent des règles spécifiques en matière de fixation de la charpente, elles sont cartographiées en fonction de la puissance des vents. Des dispositions spécifiques existent aussi en matière de charges de neige. Informez-vous auprès de votre mairie.

Perforateur ou burineur : comment ne pas se tromper ?
Escalier : toutes nos idées pour un gain de place et un maximum de rangement !