Les différents types de vis à métaux

vis à métaux

La table de la salle à manger, les lunettes de lecture ou les poutres du toit, de nombreuses choses quotidiennes sont maintenues ensemble par des vis. Une vis est une tige sur laquelle un filet a été taillé. Deux pièces assemblées à l’aide d’une vis sont généralement détachables. Ce type d’assemblage s’appelle la liaison par la forme et par la force. Les vis à métaux font partie des principaux types de vis. Ce dernier représente également de différents types.

Vis à tête plate, vis à tête demi-ronde et vis à tête cylindrique

La vis à tête plate est idéale pour la fixation simple de pièces métalliques. La tête de la vis rappelle une tête d’assiette. La plupart du temps, les vis à tête plate sont introduites dans l’assemblage métallique et fixées à l’aide d’un écrou.

Les vis à tête demi-ronde ne disparaissent pas complètement dans le matériau, mais la tête repose sur la surface du métal. Pour des raisons esthétiques, ces types de vis à métaux sont souvent préférés.

La vis à tête cylindrique est également souvent utilisée dans la construction métallique. La tête cylindrique empêche la formation de fissures à la surface du matériau. Les vis à tête cylindrique ne peuvent toutefois pas être vissées latéralement. Le montage s’effectue toujours par le haut.

Vis à tête fraisée, vis à tête hexagonale et vis autotaraudeuse

Si les assemblages doivent passer le plus inaperçu possible, la vis à tête fraisée est une option. Ces vis pour métal sont particulièrement inadaptées aux assemblages légers entre profilés ou tôles fines, car le matériau peut facilement se déchirer. Alors que les vis à tête fraisée pour le bois s’enfoncent complètement dans le matériau sans aucune intervention, la vis métal de ce type doit être aidée. La forme conique de la tête doit être fraisée dans le matériau avant le vissage, afin que la tête de vis puisse s’enfoncer. Le bois est plus souple que le métal et la pression exercée lors du vissage est donc suffisante pour que la vis s’enfonce.

Les vis à tête hexagonale, également appelées vis mécaniques, possèdent une résistance particulièrement élevée et conviennent pour des assemblages métalliques particulièrement solides.

Les vis autotaraudeuses constituent une particularité. Ces vis permettent d’assembler des tôles et d’autres matériaux sans qu’il soit nécessaire de prépercer les trous.

Vis autoperceuse et vis métrique

Les vis autoperceuses se caractérisent par un filetage fin et ne sont pas insérées dans des trous prépercés, mais directement dans le matériau, comme dans le travail du bois. Comme on utilise pour cela une visseuse sans fil, les vis à filetage fin avec pointe portent le nom de vis autoperceuses.

Pour les vis métriques, qui sont munies d’un écrou comme contrepartie, une rondelle est généralement placée sous la tête de vis. La plupart de ces vis ne disposent pas de tête fendue ou cruciforme, mais sont fixées à l’aide d’un outil spécial. Pour fixer des vis métriques, il faut inclure à la fois la vis et l’écrou dans l’usinage. À savoir, les vis à métal sont composées du matériau à fixer.

Comment bien choisir son échelle ?
Comment bien choisir son échelle ?