Quelle volige choisir ?

volige

Publié le : 09 mars 20224 mins de lecture

Les lattes structurelles sont des planches fixées sur des chevrons ou des profilés métalliques, formant ainsi un support solide et esthétique pour les différents éléments de la toiture. Ces planches sont également des éléments fiables pour mieux résister aux risques de soulèvement du toit lors des vents et des tempêtes. Découvrez les caractéristiques des lattes et comment vous pouvez les installer.

C’est quoi une volige de charpente ?

Une latte de charpente est une pièce de bois qui ressemble à une planche rectangulaire relativement mince, de 10 à 30 cm de largeur et de 12 à 26 mm de longueur. Des voliges sont utilisées pour compléter la couverture du toit. En fait, ces planches sont soit clouées, soit vissées aux chevrons ou aux profilés métalliques pour créer une base de toit plus stable, car elles servent de supports ou d’ancrages pour le toit. Le coffrage, constitué des planches assemblées, sert de platelage continu et constitue le support de tous les éléments de platelage, ainsi que des gouttières et des écrans pare-pluie intégrée à la toiture. En raison de leur utilisation, les lattes doivent être en bois particulièrement résistant. En effet, le bois doit pouvoir résister aux changements climatiques, aux écarts de température, à l’humidité et aux chocs physiques. Si vous cherchez des voliges pour votre toiture, visitez le site dispano.fr.

Le choix de la volige selon les types et leur utilité

Divers modèles de voliges sont disponibles dans les commerces. Les planches sont disponibles dans des épaisseurs de 12 à 34 mm et des largeurs de 10 à 30 cm. Les bois dont le pH est compris entre 5 et 7 sont privilégiés, notamment le peuplier, le douglas ou le sapin. Si vous installez une toiture en zinc, évitez les essences dont le pH est inférieur à cinq car elles sont corrosives. Choisissez des lames conformes à la norme NF pour garantir la résistance à l’humidité du bois. La norme NF recommande des bois de grade 2 pour les charpentes et les lambourdes. Les lames choisies doivent donc être de ce type et avoir un taux d’humidité de 14 % à 18 %. Il est à noter que les lattes chanlattes conviennent aussi bien au carrelage qu’à l’ardoise. Si vous envisagez d’installer un toit en zinc, une terrasse en bois massif est préférable. Les lames peuvent également supporter des gouttières, des panneaux photovoltaïques ou des écrans pare-pluie intégrée à la toiture.

Le choix de la volige selon les types de bois

Qu’il s’agisse d’une charpente industrielle traditionnelle de ferme ou d’une charpente en lamellé-collé, il existe de nombreuses variétés de bois pour voliges. Généralement divisées en deux catégories. Bois de feuillus. Ces bois perdent leurs feuilles en hiver. Le chêne, le frêne, le hêtre, le peuplier et le châtaignier sont les principales essences de feuillues présentes dans les maisons. Ces essences sont privilégiées pour leur durabilité ainsi que leur résistance. Cependant, en plus des essences « classiques » comme le chêne, le hêtre, le châtaignier… on trouve aussi quelques bois exotiques comme l’iroko ou le cumaru pour leur résistance naturelle et leur esthétique lorsqu’ils sont visibles. Bois de liège. Ces bois ont de la résine dans l’écorce, d’où leur nom.

Comment travaille un artisan peintre ?
Faut-il choisir un Thermostat d’ambiance ou un robinet thermostatique pour sa chaudière ?

Plan du site